PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules

Sécheresse à Toulouse et dans la régionUn renforcement des restrictions sur les petits cours d’eau non réalimentés en Haute-Garonne

La sécheresse fait ressentir ses premiers effets à Toulouse et dans la région. Vendredi 5 juillet 2019, sous la houlette du préfet de Région, Étienne Guyot, a été réuni le troisième comité de l’eau de l’année, pour faire le point sur la situation hydrologique en ce début de période d’étiage, ainsi que de « proposer des restrictions d’usage de l’eau sur certains cours d’eau », soulève la préfecture.

Le 16 juillet 2019 a été réuni le quatrième comité de l’eau de l’année pour faire le point sur la situation hydrologique ainsi qu’adapter les restrictions d’usage de l’eau à la situation de sécheresse sur certains cours d’eau.

Situation hydrologique actuelle : la reprise du tarissement

Après  quelques  précipitations  orageuses  la  semaine  passée,  la  situation  tend  à nouveau  vers  une  accélération  de  la  baisse  des  débits  dans  un  contexte météorologique  chaud  et  sec.  Même  si  les  débits  sont  à  ce  stade  encore  au-dessus des seuils de vigilance sur les grands axes et que les réalimentations depuis certaines  retenues  se  maintiennent,  les  petits  cours  d’eau  non  réalimentés affichent aujourd’hui majoritairement des écoulements faibles.

Concernant  les grands cours d’eau, les seuils de vigilance ont d’ailleurs été dépassés en Garonne aval (à Lamagistère dans le département  du Tarn-et-Garonne), engendrant le démarrage  du  soutien  d’étiage de la Garonne par le Syndicat mixte d'études et d'aménagement de la Garonne depuis les retenues hydroélectriques ariégeoises sous convention.

Une  situation  hydrologique  qui  amène  à  prendre  un  renforcement des restrictions sur certains cours d'eau

Suites aux premières mesures de restrictions prises le 05 juillet dernier, la dégradation  de la situation  hydrologique  sur les petits cours  d’eau  non réalimentés nécessite  un  renforcement des  mesures  de  restrictions. Un  nouvel  arrêté  estentré en vigueur à compter du 18 juillet 2019 à 8h00 et comprend les mesures suivantes :

  • une interdiction totale de prélèvement sur le Tescou non réalimenté,  en  cohérence avec les décisions prises par le préfet du Tarn ;
  • des interdictions totales de prélèvements sur les petits cours d'eau non instrumentés et non réalimentés. Pour rappel, il s'agit des cours d'eau suivants,  concernant  globalement  une  vingtaine  d’irrigant :  Aïse,  Courbet, Cédat, Grasse, Jade, Marès, Mouillonne, ruisseau de Bonnefont, ruisseau de la  Galage,  ruisseau  de  Pégo,  ruisseau  de  Rieu-Tort,  ruisseau  des  Pierres,  ruisseau de la Serre et Sahugle.

Vous pouvez consulter les prédents communiqués de presse à l'adressesuivante:

Cet arrêté entre  en vigueur ce 08 juillet et est consultable sur le site internet de la préfecture de la Haute-Garonne au lien suivant : http://www.haute-garonne.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-eau-risques-naturels-et-technologiques/Procedures-environnementales/Eau-et-assainissement/La-ressource-en-eau/Gestion-des-etiages